Quelles sont les meilleures formations pour devenir plombier en France ?

La plomberie fait partie des branches les plus importantes dans le domaine du bâtiment. C’est d’ailleurs pour cela que le métier de plombier est très sollicité partout dans l’Hexagone. Que ce soit pour une réparation urgente à effectuer ou une installation du réseau de tuyauterie, le plombier est l’homme de la situation. On peut d’ailleurs dire que cette profession fait rêver plus d’un. Pour devenir plombier, quelles sont les meilleures formations à suivre ? Découvrez la réponse à vos questions dans cet article.

Une formation pour l’obtention d’un CAP

Si vous souhaitez devenir plombier, vous devez suivre une formation pour obtenir un CAP d’installateur sanitaire ou le CAP d’installateur thermique. Pour cela, il faut passer par le lycée professionnel après une formation de 2 ans en apprentissage. Il s’agit d’une alternance entre école et employeur. Ces études se suivent après la classe de 3e.

Une formation pour l’obtention d’un BP ou d’un BTS

Pour aller encore plus loin dans les études, vous pouvez suivre une formation pour obtenir un Brevet Professionnel (BP) Équipement sanitaire et génie climatique. Un BTS Fluides énergie environnements option génie sanitaire et thermique pourrait aussi vous aider à mettre toutes les chances de votre côté. En effet, vous serez davantage qualifié et pourrez réaliser des interventions plus complexes. Vous pourrez d’ailleurs travailler en milieu industriel.

Des formations complémentaires

Il existe des formations complémentaires qui pourront vous permettre de travailler dans la zinguerie. Pour cela, vous devez suivre une année de formation après le CAP auprès du CFA (Centre de Formation des Apprentis).

Par ailleurs, sachez qu’il est tout à fait possible de devenir plombier sans diplôme, par exemple lors d’une reconversion professionnelle. Toutefois, retenez qu’il vous faudra quand même suivre des formations spécifiques si vous souhaitez devenir installateur en thermique et sanitaire. Vous avez aussi la possibilité d’obtenir des diplômes en formation accélérée. Cela se prépare en 1 an seulement.

Les qualifications supplémentaires pour être plombier

Pour pouvoir rassurer votre future clientèle, vous devez penser à rajouter de la plus-value à votre CV comme une qualification « RGE » (Reconnu Garant de l’Environnement). Cela permettra aux particuliers qui vous solliciteront de bénéficier d’une aide financière de l’État.

Il sera aussi nécessaire de maîtriser certaines compétences en plus comme la soudure, l’assemblage et le façonnage des matériaux. Une bonne connaissance des réseaux de distribution d’eau et de gaz vous sera également indispensable. Pour cela, n’oubliez pas de vous informer et vous actualiser sur les règles de sécurité d’installation des réseaux de gaz.

Pour rajouter quelques cordes à votre arc, suivez quelques formations en parallèle pour maîtriser les techniques de zinguerie, de fluides thermiques et d’installations sanitaires. Cela vous permettra de proposer plus de services à votre clientèle.

Si vous souhaitez entrer dans le secteur public, il vous faudra passer par un concours. Assurez-vous de maîtriser la mise en place d’une installation de plomberie, la rénovation d’une pièce d’eau, le dépannage à la suite d’un dégât des eaux, la mise en place d’une chaudière, le raccordement des canalisations de gaz… N’oubliez pas de vous renseigner sur les techniques modernes de plomberie.