Les problèmes de chaudière les plus courants

Les problèmes de chaudière les plus courants

Au fil du temps, votre chaudière peut rencontrer différents problèmes liés à l’âge, à un manque d’entretien ou juste à une fausse manipulation. D’ailleurs, les conséquences sont souvent visibles : bruits inhabituels, fumés, fuites, etc. Ces signes peuvent en effet révéler un dysfonctionnement. Cependant, les éventuelles origines sont nombreuses et difficiles à reconnaître. C’est pour cette raison qu’il est toujours conseillé de demander l’intervention d’un expert en la matière pour examiner votre dispositif de chauffage. Ci-dessous une liste de différentes pannes qui peuvent surgir au niveau de votre chaudière, selon les faits constatés.

Une fuite

Si vous remarquez une fuite au niveau de votre chaudière, cela peut signifier qu’une pièce est défectueuse. En effet, lorsqu’un élément de votre chaudière est endommagé ou encore entartré, cela peut perturber le reste du système. Ce genre de panne peut surgir si vous n’entretenez pas votre appareil comme il se doit. Une fuite peut aussi être causée par une pression inadéquate, c’est-à-dire si celle-ci est supérieure à la moyenne (2,5 à 3 Bars).

Pour remédier à ce problème, vous devez couper immédiatement l’alimentation d’eau, voire arrêter la chaudière pour éviter que la situation s’aggrave. Il faudrait aussi purger les radiateurs pour baisser la pression.

Des bruits

Il se peut que votre chaudière émette des bruits inhabituels. Cela peut surgir lorsque la circulation de l’eau est trop rapide ou que la combustion est mal réglée. Si le bruit survient lorsque vous êtes en train d’utiliser l’eau chaude, il peut alors y avoir un problème de pression. En effet, vos canalisations peuvent contenir de l’air, ce qui peut gêner l’écoulement de l’eau. Ce genre de dysfonctionnement arrive aussi quand l’échangeur de chaleur est entartré.

Même s’il est conseillé de contacter un professionnel pour résoudre ce genre de problèmes, il existe néanmoins quelques solutions qui s’offrent à vous. Adaptez la vitesse du circulateur d’eau pour respecter la vitesse requise. Vous devez également ajouter un régulateur de pression et vérifier le paramétrage de la chaudière. N’oubliez pas de procéder à un entretien au moins une fois par an. Il serait aussi mieux de réaliser un désembuage et de nettoyer correctement l’échangeur de chaleur.

Des difficultés au démarrage

Vous pouvez avoir du mal à mettre en route votre chaudière. Il se peut que celle-ci ne démarre pas à cause de soucis électriques, c’est-à-dire un branchement incorrect, une surtension ou encore des câbles endommagés. Des problèmes de pression, une surchauffe, une obstruction des tuyaux ou encore une mauvaise combustion peuvent aussi être à l’origine de ce genre de panne. Assurez-vous que tout est branché comme il se doit. Il faut également que l’arrivée d’air et de combustible ainsi que le conduit d’évacuation soient parfaitement nettoyés. Un désengorgement de la tuyauterie est à prévoir.

D’autres problèmes comme de la fumée ou autres dysfonctionnements peuvent aussi surgir. L’idéal est de solliciter les services d’un expert. Le chauffagiste est l’homme de la situation. Il saura analyser le fond de la panne et vous proposer les solutions les mieux adaptées. Il interviendra dans les plus brefs délais.