Climatisation et économie d’énergie

Climatisation et économie d’énergie

Ces dernières années, les périodes estivales deviennent de plus en plus intenses, voire insupportables. D’ailleurs, cela est devenu une source de traumatisme chez un bon nombre de gens. Désormais, nul ne peut imaginer vivre dans une maison sans un bon système de climatisation. En effet, le climatiseur apporte indéniablement un confort de vie optimal. Pourtant, ce genre d’appareil est réputé pour être réellement énergivore. Avec les préoccupations actuelles portées sur la préservation de l’écosystème, il est plus que nécessaire de trouver des solutions pour réduire les dépenses énergétiques. De plus, la consommation en énergie constitue la majeure partie des factures mensuelles, que ce soit pour un ménage ou une entreprise. Comment concilier climatisation et économie d’énergie ? Obtenez quelques explications dans cet article.

Changer les habitudes au quotidien

Saviez-vous que dans les quatre coins du monde, on peut compter jusqu’à 2,5 milliards de systèmes de climatisation installés ? La climatisation classique est loin d’être écologique et engendre d’importantes consommations énergétiques. D’ailleurs, il faut préciser que la facture d’électricité peut augmenter de 20 à 25 % pour couvrir une petite surface de 45m2 avec un climatiseur classique.

Tout d’abord, il est important de ne pas dépasser les 5° d’écart entre l’extérieur et l’espace intérieur climatisé. Il est aussi recommandé de garder une température stable tout au long de la journée. Durant la nuit, pensez à monter la température de quelques degrés dans les espaces non occupés. N’oubliez pas de programmer l’arrêt de votre climatiseur lorsque la fraîcheur revient. Il est également conseillé d’ouvrir vos fenêtres afin de favoriser les courants d’air. La pose de menuiseries de protection contre le soleil est aussi préconisée pour réduire les efforts de votre climatiseur.

Choisir un appareil plus économe

Parmi tous les modèles de climatiseur disponible sur le marché, privilégiez un appareil économe en énergie. Pour reconnaître ce genre de dispositif, vous pouvez vous fier à l’étiquette de consommation énergétique A ou A+. Il faudra aussi vérifier le volume sonore de l’appareil. Il existe des équipements qui comprennent la technologie « inverter ». Ce genre d’innovation permet d’adapter le dispositif de climatisation en fonction de la température ambiante. Ainsi, vous ferez plus de 30 % d’économie d’énergie, en plus de profiter d’une température stable et agréable à vivre.

Surtout, il est important de demander des conseils à un professionnel avant d’acheter votre système de climatisation. L’installation de la climatisation doit également être réalisée par un expert agréé pour réduire les risques de dysfonctionnement.

Entretenir régulièrement les appareils

Sachez qu’un appareil mal entretenu consommera plus d’énergie qu’un dispositif bénéficiant d’un entretien régulier. Notez qu’il faut changer le filtre de votre climatiseur tous les 6 mois. Cela permet d’éviter l’accumulation de la poussière.

Il est également important de procéder à un nettoyage régulier des sorties d’air. Pour ce faire, servez-vous d’une éponge et d’un peu d’eau savonneuse. Avant de réaliser ce genre d’opération, n’oubliez pas de débrancher votre appareil.

Ces bonnes pratiques vous permettront d’améliorer les performances de vos dispositifs de climatisation, tout en réaliser des économies d’énergie.